Conservation des préparations maison au teatree

Dèjà abordée à plusieurs reprises sur ces pages (ici et notamment), la question de la convervation de l’HE d’arbre à thé mérite de s’y attarder. En effet, comme toutes les huiles essentielles, l’huile essentielle de teatree est un produit qui vieillit et qui ne doit plus être utilisé après un certain temps. Ce peut être tout simplement lorsque la date indiquée sur le flacon est dépassée mais aussi lorsque le produit a tourné (on le sent ou on le voit très bien).

cosmétique diy

Conserver au mieux ses propres préparations à base d’arbre à thé

Mais dans les préparations réalisées, là ou l’huile essentielle d’arbre à thé est mélangée avec d’autres produits, quand doit-on se méfier ?

  • Les produits fait-maison sont plus fragiles que les produits du commerce : plus instables, ils se conservent moins longtemps.
  • Le risque principal est lié aux bactéries et aux microbes qui peuvent contaminer les préparations réalisées et y proliférer. Contre cela, pas de mystère : une hygiène irréprochable est nécessaire et implique d’utiliser du matériel propre et des règles de manipulations adaptées. Tout bête mais souiller une préparation en y trempant une spatule ou un doigt sale est vite fait…
  • Les préparations DIY sont plus ou moins sensibles : celles qui incluent des produits alimentaires (lait, oeufs, farines, levures, fruits, plantes fraîches) sont les plus fragiles. Les mélanges à base de produits aqueux viennent ensuite. Les hydrolats arrivent alors suivis en dernier par les huiles et huiles essentielles. La durée de vie avant que la préparation ne tourne va de quelques heures à plusieurs mois. En mettant au réfrigérateur les réalisations, les produits les plus périssables peuvent doubler leur durée de vie.
  • Notez sur chaque produit la date de réalisation et la date estimée de péremption.
  • Produire peu mais souvent est la plupart du temps plus intéressant que de faire de grosses quantités d’un coup.
  • Les conservateurs, que l’on fuit parfois en se lançant dans les recettes DIY, sont finalement bien utiles. Le plus simple à utiliser est l’EPP (Extrait de pépins de pamplemousse). On trouve ensuite, pêle-mêle, le leucital, le naticide, le cosgard, l’acide salicylique,  le sodium benzoate… Tout ces produits se trouvent dans le commerce (spécialisé bio – cosmétique).

Durées indicatives de conservations

Afin d’avoir une idée des durées principales de conservation, voici un listing classé par durée de conservation décroissante. Les préparations à base d’huile (essentielle ou pas) sont ceux qui durent le plus longtemps et de loin.

  • Huiles essentielles : jusqu’à 10 ans
  • Baume, huile de massage, produit essentiellement huileux, macérat huileux : de 3 à 6 mois
  • Huiles et beurres d’origine végétale : 1 mois après ouverture au frais
  • Émulsion : 3 mois max au réfrigérateur
  • Produit à base d’eau (shampooing, lait, crème) : 1 mois au frais
  • Décoctions et infusations à base de plantes : Moins d’une semaine au frais mais peut se congeler
  • Produit à base de produit alimentaire : 2 jours au réfrigérateur

Prudence d’abord : en cas de doute, jetez la préparation.

Photo : Mayra