Hydrolat ou huile essentielle de teatree ?

Parfois confondues, huiles essentielles et hydrolats sont 2 produits bien distincts.

La distillation est le processus chimique qui permet de séparer différents composants grâce à l’action combinée de vapeur d’eau et de variation de température. Cette opération permet d’isoler hydrolat et huile essentielle notamment.

 

distillation huile essentielle

Principe de la distillation

Qu’est-ce qu’un hydrolat ?

L’hydrolat est tout simplement le résidu de la distillation. À la fin du processus, on obtient de l’eau de distillation au fond du décanteur qui contient un tout petit peu dl’huile essentielle : c’est le sous produit de l’huile essentielle. Ce sous-produit chargé de molécules aromatiques n’est plus tout à fait de l’eau, c’est de l’hydrolat ou eaux aromatique.

Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Dans le décanteur de l’alambic, se trouve à la surface un huile qui flotte au dessus des eaux résiduelles. C’est l’huile essentielle. Extraire l’huile essentielle d’une plante est long et d’un coût élevé. Il faut parfois plusieurs tonnes pour générer 1 litre d’huile essentielle.

Différences concrètes entre hydrolat et huile essentielle

L’hydrolat est fragile et sensibles aux bactéries (c’est essentiellement de l’eau). Il peut changer de couleur et nécessite d’être stocké dans un milieu stable (température, obscurité, sans oxygène). Se conserve maximum 1 an.

L’hydrolat a les mêmes fonctions et les mêmes caractéristiques que l’huile essentielle mais l’action est beaucoup beaucoup moins forte. Les actifs végétaux sont les mêmes mais les concentrations sont bien moins importantes. Ce qui en fait un produit doux et mieux toléré. Pas de contre indication particulière.

L’huile essentielle, à l’inverse, est une huile et donc très stable. Concentrée, elle doit être utilisée en respectant les posologies indiquées. Elle est potentiellement dangereuse.

Illustration : Université de Séville