Le teatree à la rescousse contre les effets indésirables de la radiothérapie

Passage redouté par les personnes atteintes de cancer et qui doivent enchaîner les séances de chimiothérapie par une exposition aux rayons afin de détruire les cellules cancéreuses en les irradiant, la radiothérapie fait partie de l’arsenal médical des spécialistes du traitement des cancers.

teatree radiothérapie

Moins d’inconvénients à la radiothérapie avec le teatree

On entend souvent que la radiothérapie brule. Ce n’est pas une brulure comme un coup de soleil mais ça y ressemble : la peau peut devenir rouge sur la zone traitée puis se mettre à peler. C’est surtout au niveau du cou, de la tête et des seins que ces réactions apparaissent le plus.

En plus des conseils de base (pas de parfum ni de crème, pas de vêtements serrés ou synthétique, ne pas s’exposer au soleil), il est possible d’appliquer des crème hydratantes spéciales et d’utiliser des savons surgras. Le teatree peut ici être pertinent mais doit nécessairement être validé par l’oncologue radiothérapeute. Lui seul donnera son feu vert (pas d’effets négatif, pas d’effacement du marquage).

Le teatree contre les brulures de radiothérapie

Ce sont les bienfaits cicatrisants, radioprotecteur et régénérateur du teatree qui passent ici à l’action. Les cellules saines sont ainsi stimulées et peuvent se reconstruire plus facilement.

  • Déposer 3 gouttes sur la zone à traiter quelques jours avant la séance ;
  • Déposer 3 gouttes de nouveau sur zone 30 minutes avant la séance ;
  • Déposer 3 gouttes de nouveau sur zone 15 minutes après la séance.

Photo : Archives Canada