Utiliser le teatree dans le corps

Le teatree est une huile essentielle puissante. Et son utilisation doit être supervisée par un professionnel de santé. Femmes enceintes, enfants, personnes allergiques sont évidemment à ne pas exposer à l’HE d’arbre à thé.

Outre ces catégories de personnes, on ne s’amuse pas à faire des mélanges maison ou à jouer à l’apprenti sorcier : ça peut être dangereux. Un surdosage peut entraîner une intoxication. C’est pourquoi l’AFSSAPS a émis un ensemble de recommandations (à destination des acteurs de la filière).

dangers du teatree

L’huile essentielle de teatree est très concentrée, il faut respecter les posologies

  1. L’huile essentielle d’arbre à thé est très concentrée et une petite quantité peut avoir de réels effets (quelques gouttes suffisent)
  2. L’huile essentielle d’arbre à thé est allergisante

Les utilisations vraiment dangereuses du teatree

C’est pour ça que certaines utilisations sont très fortement déconseillées sans un avis médical expérimenté :

  • Injection de teatree dans le sang et mise en contact avec une plaie ouverte
  • Ingestion de teatree par voie buccale
  • Application de teatree avec les muqueuses (yeux, zone anale/génitale)

Les situations ou il faut être particulièrement attentif

Il convient aussi d’être très vigilant avec :

  • l’utilisation par voie nasale répétée
  • les bains de bouche et contacts avec la bouche
  • les applications cutanées répétées ou continues sans fenêtre thérapeutiques (moment ou on laisse le corps purger le trop plein)
  • les mélanges (les cocktails d’HE provoquent des synergies et des concentrations qui ne sont souvent pas comprises ou même imaginées par les particuliers)

Dans tous les cas pré-cités, un médecien ou un aromathérapeute saura seul indiquer les posologies et prescriptions adéquates.

Les précautions évoquées ci-dessus valent aussi pour les préparations à base de teatree même si les produits cosmétiques et ou de soin du commerce en achat libre sont beaucoup plus dilués et donc moins dangereux.

Malgré tout, certain(e)s seront peut-être tentés de jouer avec le feu. En cas de réaction inhabituelle, de vomissement, diarhée, irritation, trouble de la conscience, convulsion ou tout autre signe d’un état anormal, un seul réflexe s’impose : Appeler les pompiers ou le centre anti-poison.

Photo : Abi Porter